• Accueil
  • Bijoux de famille: Un feu roulant d’anecdotes aussi drôles qu’intimes pour Charles Lafortune et ses invités

Bijoux de famille: Un feu roulant d’anecdotes aussi drôles qu’intimes pour Charles Lafortune et ses invités

Bijoux de famille: Un feu roulant d’anecdotes aussi drôles qu’intimes pour Charles Lafortune et ses invitésYan Turcotte pour TVA

C’est sur la grande terrasse réaménagée du bar Le Saint-Sulpice, à Montréal, qu’on retrouvera ce dimanche Charles Lafortune à l’animation de la nouvelle émission Bijoux de famille. Oubliez dès à présent l’animateur discret vêtu d’un veston-cravate de La Voix et dites bonjour à une version plus décontractée et mordante de l’animateur. Ce dernier se dévoile plus que jamais dans chacun des épisodes de ce variété rafraichissant qui mélange avec une surprenante aisance le stand-up et les discussions axées sur le thème central de l’émission : la famille.

On doit l’avouer, avant d’avoir eu la chance de visionner le premier épisode de cette nouveauté, on était un peu sceptiques face au nouveau concept développé par Pixcom, en collaboration avec Québecor Contenu. Reste qu’après seulement quelques minutes, on était accrochés.

Capture d’écran

Source: Capture d’écran

Il faut dire que l’émission part en force avec Charles Lafortune qui plonge sans ambages dans le premier numéro de stand-up de la soirée.

« Beaucoup de gens le savent, mais mon fils Mathis est autiste. Je veux dire, on ne s’en cache pas, on a fait un documentaire avec lui. En même temps, il serait dur à cacher, il a la shape du doorman des Foufounes électriques! »

Avec une telle réplique, on peut dire que ça donne le ton!

S’en suivent plusieurs autres minutes où l’animateur décrit avec aplomb les différents types de personnes qui l’abordent afin de discuter de son fils. Des supposés talents cachés des autistes jusqu’aux gâteaux qui combattraient miraculeusement le trouble, Charles Lafortune livre sans détour un texte intelligent et juste assez corrosif.

Par chance, son monologue ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd puisqu’un public fait aussi partie du décor lumineux de l’émission. Pas moins de 90 personnes ont en effet pu assister à l’émission. Ceux-ci sont donc assis sur les vingtaines de tables (placées à deux mètres de distance les unes des autres) qui occupent l’espace entre la scène et le coin discussion qui accueillent les invités de l’émission.

Capture d’écran

Source: Capture d’écran

Pour lancer la saison, c’est Marie-Soleil Dion, Sam Breton et Stéphane Bellavance qui sont venus rejoindre Charles Lafortune pour converser des difficultés à vivre avec un enfant différent, de la discipline parentale, des animaux de compagnie et du temps alloué aux jeux vidéo des enfants. Tous ses sujets sont d’ailleurs amenés par les différents numéros de stand-up présentés durant l’émission. On évite donc ainsi de tomber dans la formule habituelle des questions-réponses des talk-shows grâce au côté plus spontané de l’humour.

Vous l’aurez compris, tout comme Charles Lafortune, les invités doivent aussi monter sur la scène pour offrir un numéro qui leur est propre sur le thème de la famille. Pour Sam Breton, c’est une tâche pour le moins normal puisqu’il est un humoriste, mais pour Marie-Soleil Dion et Stéphane Bellavance, c’est une autre paire de manches. Les deux sont des habitués d’émissions comiques, mais il y a tout de même une différence entre jouer la comédie et faire de l’humour.

Par chance, une équipe composée de trois auteurs chevronnés est derrière les textes des invités qui n’ont pu écrire leurs monologues d’humour. Lors d’une conférence virtuelle avec Charles Lafortune, Martin Roy, producteur de l’émission, et Denis Dubois, vice-président aux contenus à Québecor Contenu, qui a eu lieu ce mardi, ceux-ci ont expliqué que c’était par l’entremise d’une rencontre par vidéoconférence que les auteurs établissaient avec l’invité le sujet de son numéro. Tout un processus créatif s’en suivait jusqu’à l’obtention d’un texte qui représentait parfaitement l’invité. Ce dernier devait par la suite roder son numéro devant l’équipe de Pixcom avant l’enregistrement de l’émission, faute de pouvoir le faire dans un bar à cause de la pandémie.

Une technique qui a porté ses fruits si on se fie au premier épisode, car Marie-Soleil Dion et Stéphane Bellavance sont solides dans leur premier stand-up en carrière. Sam Breton est de son côté égal à lui-même, en d’autres mots, excellent! On se souviendra d’ailleurs longtemps de son segment où il qualifie le jeu de piscine Marco Polo comme d’une « invention du diable »!

Capture d’écran

Source: Capture d’écran

Et c’est bien là aussi le secret de réussite de Bijoux de famille qui a pensé à mélanger des invités humoristes et non humoristes pour ainsi créer autant de moments loufoques que touchants, mais qui sont toujours franchement authentiques. L’ambiance y est donc chaleureuse et intime, parfaite pour les confidences et les anecdotes croustillantes qui rappellent les soirées en famille qui manquent cruellement aux Québécois depuis ses derniers mois.

C’est aussi pourquoi l’émission a été produite, car TVA souhaitait offrir une programmation automnale qui mettait de l’avant le public et les sujets qui les concernent. Une émission avec pour thème la famille était donc tout indiquée, et ça tombait bien comme le concept était déjà en développement du côté de Pixcom. Une conversation entre Charles Lafortune et Denis Dubois a par la suite suffi pour que le tout se mette en branle.

En résulte une série de 12 épisodes plus différents les uns que les autres. On y verra Gino Chouinard se fâcher à cause des rénovations tandis que Dave Morissette se moquera de la lenteur de son père pour en fait souligner sa peur de le perdre. Édith Cochrane décrira quant à elle comment elle prenait sa mère de haut avant d’indiquer que ses enfants lui font maintenant subir le même sort, alors que Kevin Raphaël s’ouvrira sur ses Noëls haïtiens. Christian Bégin se permettra au contraire de fines observations sur le nid familial. Tout cela, avec en ouverture des monologues de Charles Lafortune qui révéleront des côtés insoupçonnés de sa personne et de ses proches, bien entendu! Un fait qu’il n’a pas manqué de souligner en disant à la blague qu’il allait parfois devoir demander à sa conjointe Sophie Prégent de quitter la pièce pour éviter qu’elle entende ses confessions humoristiques!

Outre les monologues, il est aussi intéressant de souligner les surprises qui attendent certains invités, dont l’arrivée de membres de leur famille qu’ils n’ont pas vus depuis belle lurette!

Bref, Bijoux de famille est une émission qui promet, notamment grâce au dernier segment de l’émission qui s’intitule Les Petites Perles où Charles Lafortune pose des questions en rafale à ses invités. Un moment de pur délice qui permet de voir nos vedettes favorites sous un autre jour! On salue d’ailleurs Gaétan et Huguette, le roi et la reine de la danse disco dans la famille de Stéphane Bellavance.

C’est donc ce qui vous attend à compter de ce dimanche 25 octobre à 20h sur les ondes de TVA.

Pour la suite, le deuxième rendez-vous accueillera Dominic Paquet, Neev et Léane Labrèche-Dor. À ne surtout pas manquer comme cette dernière se confiera sur les talents de Kamasutra de sa grand-mère!

En direct de 19:00 à 00:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.