• Accueil
  • Rafaëlle Roy révèle le prénom de son bébé et revient sur la question du genre

Rafaëlle Roy révèle le prénom de son bébé et revient sur la question du genre

Rafaëlle Roy révèle le prénom de son bébé et revient sur la question du genreInstagram Joffrey Charles

Alors que Rafaëlle Roy entamait sa 26e semaine de grossesse, elle et son amoureux Joffrey Charles ont su le sexe de leur premier enfant. Plutôt que d'organiser une fête pour dévoiler s'ils attendaient un garçon ou une fille comme la tradition le veut, le couple a plutôt choisi de lancer un cri du coeur à la population pour témoigner des normes restrictives imposées par la société. En effet, Rafaëlle Roy et Joffré Charles croient que c'est à l'enfant de découvrir son identité sans avoir à subir les étiquettes imposées au genre sexuel. C'est donc sans flafla que les futurs parents ont annoncé que le bébé à venir était de sexe féminin.

À maintenant 28e semaine, Rafaëlle Roy a partagé un autre moment important dans la vie de futurs parents, soit le choix du nom de l'enfant. Optant toujours pour la simplicité, c'est dans une publication qui reprenait les photos du dévoilement de sa grossesse et l'échographie de la petite que la future maman a révélé cette précieuse information.

« On a hâte de te rencontrer, Maya », a écrit Rafaëlle Roy.

L'ancienne candidate de La Voix a tout de même voulu réitérer son point sur la question du genre en spécifiant que bien que le prénom de Maya puisse sonner féminin, il n'a pas été choisi en fonction de cela.

« On s'est souvent fait poser la question si Jof et moi allions choisir un nom unisexe pour notre bébé, ce qui est légitime vu notre discours, a-t-elle d'abord indiqué. Mais il y avait un nom qu'on aimait particulièrement et profondément, et c'est Maya. Typiquement, on pense que c'est un nom pour fille, mais en même temps, c'est quoi un nom pour une fille? C'est quoi un nom pour un gars? Ce sont juste des noms. Donc tout ça pour dire que Maya, si un jour elle veut changer son nom, eh bien elle changera son nom. C'est de même que ça marche. Mais pour l'instant, on trouvait que ça fitait avec notre vibe, l'énergie. »

Elle a également ajouté : « On veut lui laisser l'espace et la liberté de faire un choix. On ne veut pas mettre de pression sur son genre parce que pour nous ce n'est pas important. »

On salue donc les futurs parents pour leur ouverture d'esprit!

En direct de 00:00 à 05:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.