• Accueil
  • 8 trucs pour faciliter les matins de garderie

8 trucs pour faciliter les matins de garderie

8 trucs pour faciliter les matins de garderieMamanpourlavie.com

Cet article est une collaboration avec Mamanpourlavie.com et a été rédigé par Marie-Eve Bourassa.

Avec les cris et les pleurs, il n’est pas toujours facile de laisser bébé à la garderie, le matin. Notre pauvre cœur de maman se gonfle alors de tristesse! Voici quelques trucs qui pourraient rendre ce moment moins pénible.

Apporter quelque chose de la maison
Un toutou qu’il aime, un de vos foulards, ou un jouet auquel il est particulièrement attaché pourrait l’accompagner si le service de garde le permet. Un petit quelque chose de familier, qui peut même être imprégné de votre odeur, lui permettra de se rappeler que vous n’êtes pas si loin, malgré votre absence. De plus, cet objet transitionnel l’aidera à se sécuriser, au moment de la sieste.

Le laisser rapidement
Oui, c’est parfois difficile. Oui, ça brise notre cœur de maman chaque fois. Et d’ailleurs, les premiers matins quoiqu’on puisse vous conseiller, vous vivrez la crise de larmes pendant de longues minutes avant de vous rendre compte que vous êtes encore en retard et que vous devez trouver des solutions… Mais les mamans d’expérience vous le diront : si vous laissez bébé plus rapidement, sa crise sera moins longue. D’ailleurs, informez-vous à son éducatrice : il y a de bonnes chances pour que, une fois qu’il vous a perdu de vue, les larmes de votre petit amour disparaissent aussitôt. Le déposer rapidement, lui faire un gros câlin, lui dire que vous revenez en après-midi pour le ramener à la maison et partir aussitôt sans attendre évitera de lui laisser le temps de vous retenir. Vous devez le faire se sentir en confiance, et votre attitude joue beaucoup dans cette équation.

Ne pas espionner
Une fois que vous avez déposé votre enfant au service de garde, ne revenez pas sur vos pas pour vous assurer que tout est en ordre : faites confiance à son éducatrice. Si votre enfant vous aperçoit, la crise recommencera de plus belle et il pourrait être encore plus difficile de le calmer que la première fois. S’il y a un problème, son éducatrice vous en fera part, n’ayez crainte.

Demander un suivi
Aucune éducatrice n’aime se sentir observée, mais, si vous téléphonez, la plupart se feront un plaisir de vous informer sur l’état de votre petit amour, au court de la journée. Évidemment, n’appelez pas à outrance : elles ont un travail à faire, mais personne ne vous en voudra de prendre des nouvelles lors de votre pause, le matin, ou sur l’heure du dîner.

Établir un rituel de départ
La routine réconforte les enfants et les met en confiance : on n’a qu’à penser à l’importance de la routine du dodo! Utilisez donc cette astuce les matins aussi, et installez un rituel de départ : un bisou, un gros câlin et un « À ce soir, mon amour! Je t’aime! » Avec les enfants un peu plus vieux, on peut aussi réciter une petite comptine qui devient alors un rituel entre vous deux.

Aller chercher l’enfant à la même heure
Peu à peu, votre enfant réussira à se repérer dans le temps et savoir que vous arrivez une heure après telle activité ou après la sieste, par exemple, le sécurisera.

L’habituer à vivre l’absence de disponibilité de ses parents
À la maison, habituez votre enfant à vivre des moments où vous n’êtes pas entièrement disponible. Laissez-le jouer seul et demandez-lui d’attendre un peu avant de répondre à ses demandes. Par exemple, lorsque son père est aussi présent, prenez un bain, et fermez la porte de la salle de bain. Ça vous fera non seulement du bien (un moment pour vous!), ça l’aidera à développer son indépendance.

L’inscrire à des activités
Il pourrait être bon de l’inscrire à une activité de groupe où il pourra côtoyer d’autres enfants et devoir respecter des règles. Au début, vous serez tout près de lui, mais, peu à peu, vous le laisserez seul avec les enseignants ou les animateurs. Ceci l’aidera à se sécuriser puisque, toutes les fois, vous serez là au moment de partir.

En direct de 00:00 à 05:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.