Twitter de PKP
Régis Labeaume, Anne Guérette, et Paul Shoiry
Chargement du lecteur ...

QUÉBEC - L'opposition à l'Hôtel de Ville de Québec croit que le maire Régis Labeaume n'aurait pas dû accepter de survoler les plaines d'Abraham avec le PDG de Québecor.

Pierre Karl Péladeau a diffusé sur Twitter samedi dernier un selfie avec le pilote de l'hélicoptère TVA et le premier magistrat de la Ville de Québec.

Tous les trois se préparaient à s'envoler et survoler le site qui accueillait les étapes de la Coupe du monde de ski de fond.

Questionné par le journaliste Olivier Lemieux de Radio-Canada, le maire Labeaume a reconnu avoir accepté pour «voir de quoi ç'avait d'l'air».

Lorsque relancé sur l'image de trop grande proximité que ça pouvait envoyer, le maire a répondu ceci...

«Un tour d'hélicoptère... Si vous aviez un hélicoptère Radio-Canada, j'embarquerais dedans avec plaisir. Achetez-vous dont un hélicoptère gang de cheap! Pis, on va faire un beau tour d'hélicoptère et je vais y aller. Le problème c'est que vous n'avez pas d'hélicoptère. On manque de problème dans cette ville-là... Ça va aller!»

«Comme un enfant», dit Guérette

La cheffe de l'opposition, Anne Guérette, et son collègue Paul Shoiry, n'ont pas manqué l'occasion de dénoncer la grande proximité entre les deux hommes.

«Comme un enfant qui fait un tour d'hélicoptère pour la première fois de sa vie... Je veux dire que lorsque l'on est maire, on derait être capable de ne pas embarquer dans ce genre d'aventure. Il devrait être capable de dire non à ça», a indiqué Anne Guérette.

Paul Shoiry croit que le maire aurait dû garder une «très grande distance», surtout que Québecor est responsable de la gestion du Centre Vidéotron.