nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Le retour des boutons de chaleur

Le retour des boutons de chaleur

Cet article est une collaboration avec Mamanpourlavie.com et a été rédigé par Annie Harvey

Ils sont petits et pourtant, ils peuvent causer de grands inconforts et rendre bébé irritable. Si l’été nous manquait, pour autant, on ne s’ennuyait pas des boutons de chaleur. Voici quelques conseils pour tenter de les prévenir et les soulager.
L’apparition des boutons de chaleur est directement liée à la hausse des températures. Ils ne sont pas rares, surtout en bas âge, puisque la peau délicate de bébé n’a pas encore tout à fait terminé de développer sa capacité à transpirer et à réguler sa température.

Comment reconnaître les boutons de chaleur
La transpiration excessive est un terreau fertile pour les boutons de chaleur. Rien d’étonnant à ce qu’on les voit apparaître dans les replie et les creux de peau. Le front, le cou et la poitrine sont généralement les zones les plus touchées.


La sueur excessive bouche les pores de peau et empêche l’élimination des sels et des toxines. C’est alors que les éruptions cutanées se forment. De la grosseur d’une tête d’épingle, rouges ou blancs avec une zone plus claire au centre, leur apparition peut être rapide et impressionnante. Puis, ils disparaissent d’eux-mêmes lorsque la température diminue.


Bien que leur présence ne menace en rien la santé de l’enfant, en revanche, les boutons de chaleur peuvent leur faire la vie dure et affecter leur humeur : ils démangent excessivement.

La prévention
Il est impossible de s’assurer que les boutons de chaleur ne reviendront pas. Cependant, quelques moyens simples et efficaces peuvent être mis en place afin de les prévenir et de réduire les inconforts qu’ils occasionnent.

  • La première des choses à faire est certainement de s’assurer que l’enfant sera au frais. Il faut donc chercher l’ombre et les pièces bien tempérées. Ainsi, il devrait moins transpirer et qui dit peau sèche, dit absence de boutons de chaleur.
  • Pour maintenir une température corporelle acceptable, il est conseillé de vêtir l’enfant légèrement, avec des habits amples et éviter les tissus qui favorisent la transpiration (polyester, acrylique). Il est préférable de privilégier les matériaux qui respirent, comme le lin et le coton.

Traiter les boutons de chaleurs

En dépit de toutes les stratégies employées pour prévenir les boutons de chaleur, ils peuvent tout de même ressurgir. Pour favoriser leur disparition et soulager la démangeaison qu’ils occasionnent, voici quelques conseils :

  • Dans les pharmacies familiales, on devrait au moins retrouver l’un de ces produits : Aloe Vera, le gel de Calamine et l’oxyde de zinc. Ils sont d’une efficacité redoutable contre les démangeaisons.
  • Sur les zones affectées, pendant une dizaine de minutes, vous pouvez appliquer des compresses d’eau froide. Elles aideront à calmer l’irritation. Cependant, il faut s’assurer de bien sécher les parties traitées puisqu’on se rappelle que lesdits boutons de chaleur aiment l’humidité.
  • Ajouter deux cuillères à café de bicarbonate de soude à l’eau tiède du bain est un remède plutôt efficace contre les démangeaisons.  Si ce n’est pas suffisant, vous pouvez appliquer directement le bicarbonate (un peu comme un talc) sur les endroits les plus irrités.
  • Afin d’éviter d’aggraver l’irritation, on laisse les crèmes et les produits parfumés de côté. Même ceux qu’on qualifie de « naturels ».

Sources : Institut nationale de santé publiqueMedisiteJean Coutu,

Archy

En direct de 12:00 à 16:00

1838
100

Archy

avec Archy

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.